Avant l’éveil…

<a href="http://www.axissdream.fr/images/livre-cite-interdite-le-dedans-devoile avis viagra generique.jpg »>

Semaine en grande partie chinoise, pleine d’ombres et de lumières malgré le froid persistant. Après avoir profité de ma grippe pour lire « Lune de Printemps »*, j’ai réattaqué « La Cité Interdite », le très beau recueil d’aquarelles de Charles Chauderlot (Rouergue, 2006, avec Cyrille J-D. Savary). J’avais déjà parlé ici de ses merveilleuses vues dévoilant la partie secrète de cette étrange ville qu’est le Palais Impérial, mais je n’avais pas encore lu ses textes passionnants. Toujours amputée d’une grande partie de son histoire par la révolution culturelle, la Chine profonde d’aujourd’hui, poursuivant sa marche encore chaotique vers le futur, n’a pas encore retrouvé toute sa mémoire. Les nuages de pollution de plus en plus opaques qui encombrent les immenses bronches du Dragon ne l’aident pas beaucoup. En plus de mes lectures, j’ai donc été contente d’apprendre que les bandes dessinées récentes de Li KunWu, qui évoquent l’ancienne Chine et ses traditions, permettent aux Chinois de rebâtir quelques ponts ouvragés entre leur passé et leur avenir.

 

J’ai zappé le discours du président Hollande, mais la veille, j’avais écouté avec délice (chacun son truc) l’interview de Françoise Héritier par Philippe Lefait (« Des Mots de Minuit »), dialogue qui m’a donné envie d’acheter « Une pensée en mouvement ». Vous pouvez trouver le podcast ici. Décidément, vivent les anthropologues et les ethnologues, et tout ce qui remplit vraiment, face à ce brouhaha qui épuise.

Rien à voir, mais je signale au passage une excellente petite série US, démarrée il y a peu chez nous, qui ravira tous les fans d’Elmore Leonard, de rock culture, de musique country, de Lucky Luke et d’humour noir absurde : « Justified », le vendredi soir sur M6. (A consommer en VO si possible.)

 

Hier soir, super concert au Beffroi de Montrouge pour la clôture du très réussi premier festival « Guitares au Beffroi » organisé par Jean-Michel Proust. Après avoir admiré les belles courbes vernies des instruments présentés à l’exposition des luthiers, nous nous sommes plongés dans le blues du guitariste et chanteur Joe Louis Walker, parfaitement accompagné par l’harmonica de Jean-Jacques Milteau et par la guitare de Manu Galvin. Pour Gilles, et tous ceux qui aiment le blues, voilà Joe Louis (son dernier CD, « Hellfire », est sorti en 2012) en ses œuvres…

 

 

* Best-seller (1983, Albin Michel) de Bette Bao Lord, qui raconte, à travers la vie d’une jeune fille née dans une famille de nobles lettrés, tous les bouleversements que la Chine aura connus entre la fin du XIXe siècle et la fin du XXe.

Cet article a été posté dans Explorations. Bookmark the permalink. Follow any comments here with the RSS feed for this post. Both comments and trackbacks are currently closed.

11 Commentaires

  1. Posted 1 avril 2013 at 14 h 43 min by patrick verroust | Permalink

    Il est agréable de découvrir que ta grippe est guérie hormis celle,incurable, pour les politiques.Tu t’es livrée à une de tes activités favorites, te cultiver et soigner ton appétence pour l’extrême orient. Reposée , tu n’es plus interdite de cité , tu as pu t’offrir des coups de blues, revigorants. Parfois, la vie a des accidents, elle se fait belle. Va et chemine en souriant!

    • Posted 3 avril 2013 at 9 h 43 min by Sophie K. | Permalink

      :) J’adore le « tu n’es plus interdite de cité »…
      (Va savoir, remarque !)

  2. Posted 3 avril 2013 at 6 h 40 min by Obni | Permalink

    Cette aquarelle est superbe… On y sent le soleil et la solitude.

    • Posted 3 avril 2013 at 9 h 47 min by Sophie K. | Permalink

      Oui, il a du talent, Chauderlot.
      Ce qui est amusant, c’est qu’il explique que là où il a eu le droit d’aller, c’était la partie qui jadis grouillait de monde : chariots, gardes, livreurs, cuisiniers, eunuques, serviteurs, etc. Maintenant, seuls les fonctionnaires qui travaillent pour le Musée y sont admis. Par contre, celle qui est visitée aujourd’hui par le public était autrefois réservée à l’empereur et aux très hauts fonctionnaires. Tout est inversé.

    • Posted 4 avril 2013 at 6 h 15 min by Obni | Permalink

      Ce que tu es écrit n’est pas sans rappeler le travail de Guy Delisle sur la Corée du Nord… Excellente BD que j’ai lue il y a peu…

      Pour en savoir plus : http://www.guydelisle.com

    • Posted 4 avril 2013 at 17 h 05 min by Sophie K. | Permalink

      Ah, très chouette lien, merci, je ne connaissais pas (pourtant, il y a un léger cousinage graphique avec Loustal, que j’aime beaucoup)… Super, je vais aller m’y noyer un peu ! :)

    • Posted 5 avril 2013 at 6 h 31 min by Obni | Permalink

      Chroniques de Jérusalem est pour moi le meilleur ouvrage de Guy Delisle… On y apprend des tas de choses… C’est fin, documenté et on ne lâche plus cet ouvrage tant qu’on ne l’a pas fini.

  3. Posted 3 avril 2013 at 7 h 07 min by Claire | Permalink

    Bravo Sophie ! Pas évident de tenir un blog de nos jours et de faire face à certains commentaires…

    • Posted 3 avril 2013 at 9 h 49 min by Sophie K. | Permalink

      Ha ha ! Tu as suivi ? ;) (C’était intéressant, en même temps, mais bon, je ne suis plus très patiente, j’vieillis. Le problème, c’est quand il n’y a pas de vraie discussion, c’est à dire d’abord d’écoute…)

  4. Posted 3 avril 2013 at 22 h 46 min by Zoë Lucider | Permalink

    Coucou Sophie, tu t’intéresses à de bien jolies choses, pendant que je m’agite (bien vainement peut-être) sur des estrades. Une belle visite ici, plein les yeux et les oreilles

    • Posted 4 avril 2013 at 17 h 04 min by Sophie K. | Permalink

      Oh ben merci, Bella Donna ! Et je ne crois pas que tu t’agites en vain, moi.