L’AC, ou l’art de l’exécration

Continuer à subir les étrons que les milliardaires – qui nous détestent, au fond, je ne vois que ça comme explication – nous imposent, ou réagir ? Christine Sourgins, historienne de l’art et auteur  des « Mirages de l’Art Contemporain » (plusieurs fois réédité à la Table Ronde ) réagit en démontant soigneusement le « déconstruit » imposé, souligne la financiarisation de l’AC (moi itou, je déteste le mot « contemporain » !), pointe la collusion des trois M (Marché, Médias, Ministère), s’étonne qu’un Velasquez se vende, aujourd’hui, moins cher qu’une bricole prétentieuse et tape à l’oeil de Damien Hirst, et rappelle avec humour qu’on ne peut pas « déconstruire » à l’infini. Je vous laisse découvrir son intelligente synthèse.

« Autrefois, l’Art était un art de célébration, c’est devenu un art de l’exécration » (C. Sourgins)

Blog de Christine Sourgins ici : http://www.sourgins.fr/

Son récent coup de gueule sur « Contrepoints » : http://www.contrepoints.org/2014/11/24/189149-art-contemporain-vers-un-negationnisme-decomplexe

Musée Imaginaire de Patagonie (ou comment s’exiler mentalement de la vaste escroquerie de l’AC) là : http://www.musee-imaginaire-patagonie.fr/accueil/

Posté dans Explorations Tagged , , |

Hang on !

Toujours pas de mots, mais…

…et puis…

Lire la suite… »

Posté dans Claire-voie

Reflux

… Oh misère, que je manque d’inspiration, ces temps-ci, côté écriture. C’est dramatique. Plus envie de me foutre de la pub, des politiques et du reste de la société, tellement tout est devenu lamentable. C’est peut-être ça, la plus grande victoire de la bêtise et de l’escroquerie réunies : vous enlever les mots de la bouche. Passé un certain niveau, on reste coi, bras au sol et jambes flasques.

Lire la suite… »

Posté dans Claire-voie

Dis-moi des chansons

Le voilà, tout beau tout chaud, prêt à sortir dans les jours qui viennent : « Dis-moi des chansons », aux éditions Kanjil…

Lire la suite… »

Posté dans Claire-voie Tagged , , , |

Chick lit

Comme je n’arrive pas à écrire quoi que ce soit d’intéressant ces temps-ci,
voilà un petit dessin fait la semaine dernière.
 
***
Posté dans Botus et Mouche Cousus Tagged |

Quatre fientes de novlangue

1/ « Vivre ensemble ». Dans la série des mots technos les plus laids, le « vivr’ensemble », braillé à tout bout de champ par nos élites, est le pire, ces temps-ci. Je le déteste pour sa signification, déjà : pas que je sois particulièrement agressive envers les autres, mais franchement, là, j’en ai ras le bol. Non merci, pas de « vivr’ensemble » pour moi, c’est définitif. Je réclame le droit de pouvoir m’éloigner, autant géographiquement que mentalement, de ceux qui m’insupportent, de ne pas partager leurs valeurs, leurs horaires, leurs manies, leur foi ou leurs convictions politiques. Je ne veux pas boire un coup et fraterniser avec l’ennemi sous prétexte qu’il vit dans le même pays que moi. Et, accessoirement, je veux pouvoir le dire sans qu’on vienne me les briser menu. Ceci dit, je reste écorchée par l’expression même, par cette façon de traiter un verbe et un adverbe. Un peu comme si on lançait des expressions comme « le manger debout », « le conduire bien », « le marcher vite », « le lancer loin », vous voyez ? C’est affligeant de mocheté.

Lire la suite… »

Posté dans Grumbleries Tagged , , |

Bookée

Cher Padawan,

Malgré mes réticences, ça y est, j’ai ouvert un compte FB pour le boulot. J’y suis allée à reculons, tête basse, en ruminant mon agacement. Et désormais, sache-le, je suis littéralement engloutie chaque jour par des tonnes de photos de chatons, de nuages (…si, si, plein de gens photographient les nuages, figure-toi !) et de vacances épatantes. On m’avait prévenue, mais je ne m’y attendais pas à ce point-là.

En dehors de ça, j’ai eu le tort d’arriver sur FB en pleine guerre d’opinions sur le conflit Israël-Palestine, sans parler de celui de l’Ukraine (mais bizarrement, là, ça intéresse moins les gens) et de l’enfer irakien (massacres qui ne mobilisent, hélas, qu’une personne sur cinquante, probablement parce qu’il n’y a pas Israël en n’d’dans). Du coup, je peux t’assurer que, dès mon arrivée, j’en ai lu des tellement vertes et pas du tout mûres que j’ai failli me tirer fissa.

Lire la suite… »

Posté dans Explorations

Ouf, repos !

Je reviens dès que j’aurai rechargé mes batteries. Biz à tous !

F. E. Vallotton, la baie de Tregastel.

Posté dans Explorations

Course du R.À.T

Vieux dessin de Sophiek

P’tit Padawan, j’vais t’résumer
Ce dont je n’ai rien à taper.
Tu pourras ajouter tes rats
A la cavalcade des miens,
Et dès lors, il n’y manquera
Plus que la flût’ de Hamelin.

R.à.t, donc, (qui rime avec oignon) :

…de Hollande et de ses nouveaux lorgnons.
…des errances de Matignon.
…de l’affaire Bygmalion.
… des scissions chez Mélenchon.
…du nettoyage des plages d’Arcachon.
…que neuf Français sur dix aiment leur prénom.
…du Festival d’Avignon.
…du découpage des régions.
…des disputes entre papa et Marion.
…de qui (re)prendra la tête de Libération.
…de BHL et des ses opinions.
…de l’Argh Contemporain et de ses installations.
…de l’ensemble des religions.
…de l’achat des cartables en juillet ou non.
…que les Bleus gagnent ou perdent au ballon rond.
…que Laure Manaudou fasse défiler ses arpions.
…que Depardieu se torche grave ou non.
… de Bettencourt et de son pognon.
…de Facebook et de ses émotions.
…de Baupin et de sa transition.
…des Halles et de son laid bubon.
…des fêtes et des inaugurations.
…des lecteurs du Monde et de leurs réactions.

Posté dans Grumbleries Tagged |

Coup de pompe

Locomotive, Edward Hopper

Où en étions-nous, déjà ?
…Ah oui, scusi. Grèves, BAC, grèves. Des histoires de sablage avant Paris Plage donc. Voyons voir.

Si j’ai bien compris le toutim, la SeuNeuCeuFeu se met en grève contre l’unification de la SNCF (déficitaire) avec la RFF (excédentaire) sous la tutelle de l’EPIC (mélangeur) pour mieux lutter contre la concurrence. Or la SNCF veut bien l’unification de la SNCF avec la RFF, mais une autre unification que celle qui est proposée parce que bon. Rappelons que la SNCF s’était mise en grève au moment de la séparation de la SCNF d’avec la RFF. Bref, vu de loin, on n’y comprend pas grand-chose, en dehors du fait avéré que nos gouvernants, à force de faire et de défaire et de refaire dans tous les sens sans avancer d’un iota, font tourner tout le monde en bourrique.

Graphique hilarant piqué sur Contrepoints.org

Pas super malin de se mettre en grève au moment du BAC, en tout cas. En voyant l’impopularité de leur mouvement, certains cheminots ont twitté qu’on pourrait reporter les épreuves, en oubliant que l’organisation et le passage du BAC coûte 1,5 milliard d’€ à l’État déjà ruiné. Je sais bien que chacun défend son pré carré, mais on mesure quand même parfois super bien le manque de lucidité des corporatistes.

Lire la suite… »

Posté dans Grumbleries Tagged |

F’tez-nous la paix, bon sang !

Souvenez-vous de la fameuse phrase de Pompidou à Chirac : « Mais arrêtez donc d’emmerder les Français ! Il y a trop de lois, trop de textes, trop de règlements dans ce pays ! On en crève ! Laissez-les vivre un peu et vous verrez que tout ira mieux. Foutez-leur la paix ! Il faut libérer ce pays ! » Il avait fichtrement raison. Et on ne l’a fichtrement pas écouté… Je ne sais pas si c’est pour contrer l’impuissance grandissante des gouvernements ou pour obéir aux technos paranos de Bruxelles, mais nous sommes désormais absolument ensevelis sous des tonnes de normes, de lois, de décrets ou de règlements dans tous les domaines*. Chez nous, rien qu’entre 1995 et 2005, 473 lois ont été votées. On imagine bien que depuis, ce chiffre s’est encore accru ! Cela semble impossible de toutes les dénombrer. En son temps, Mitterrand avait voulu le faire. La commission chargée de ce travail, épuisée et dépassée, a fini par jeter l’éponge. Selon certaines sources, on en serait à 11.000 lois et 130.000 décrets.

Pompidou devait être un peu taoïste… Au fond, on devrait forcer tous les gouvernants à relire Lao-tseu ou Tchouang-tseu avant d’agir. Trois cents ans avant Jésus Christ, ils avaient déjà tout pigé. Voici un extrait du « Voleurs de coffrets » écrit par Tchouang-tseu (Oeuvre complète, Folio essais). Probablement surprenant pour qui n’a pas encore saisi le taoïsme, et pourtant éclairant.

Lire la suite… »

Posté dans Grumbleries Tagged , , |

Exil intérieur

Ceci n’a rien à voir avec l’Europe et tout le fatras actuel, que j’ai remisés dans la cave pour le moment*. Mais en lisant l’un des récents posts de Solko, je me suis arrêtée sur les mots « exil intérieur ». Et je me suis alors aperçue que j’avais pratiqué cette discipline dès ma plus tendre enfance. Une forme de survie mentale, née lors de ma rentrée dans les petites classes, et cultivée de plus en plus profondément tout au long de ma scolarité. Car, je vous l’avoue ici, j’ai exécré l’école sous toutes ses formes, et ce de la primaire au lycée. Je l’ai tant exécrée que maintenant, les dimanches soirs me sont parfois encore cafardeux. Je l’ai tant exécrée qu’aujourd’hui encore, la moindre contrainte ressemblant, de près ou de loin, à un devoir, au sens scolaire du terme (et là, je songe aussi bien à la comptabilité, à l’administratif envahissant qu’au travail alimentaire auxquels la société m’oblige à m’atteler régulièrement), me rend la vie pénible au point de vitupérer de rage, et de me battre contre moi-même comme une acharnée pour boucler le pensum imposé en temps et heure.

Lire la suite… »

Posté dans Grumbleries Tagged , , |

Gaga de Game

Brienne de Torth, GoT

Paraît qu’en Chine, Game of Thrones est tellement censurée qu’elle ressemble à un doc rasoir sur les châteaux forts du Moyen-âge. En France, pas (ou moins) de censure, mais un bazar inextricable, car chez nous, le manque de respect pour les séries est depuis longtemps une constante. Ici, on atteint le paradoxe d’en avoir à la fois trop et pas assez. Certaines sont larguées à des heures tellement tardives qu’on ne peut que les rater, quand d’autres, bonnes ou non, subissent des rediffusions ad nauseam. Pour quasiment toutes les chaînes du câble ou de la TNT, bourrer une soirée ou une journée d’épisodes en vrac, tout en mélangeant allègrement les saisons, est devenu une norme. Les hacher de pubs et les doubler de façon calamiteuse ne leur suffisant pas, faut en plus qu’ils gâchent, qu’ils tronquent, qu’ils mélangent jusqu’au point de rupture. Désolée, mais non, je ne reverrai pas pour la quatorzième fois le même épisode des Experts Manhattan ou de NCIS saison 6 avant de re-re-re-revoir celui de la saison 2. J’peux pas, j’peux plus.

Lire la suite… »

Posté dans Explorations Tagged , |