Coup de pompe

Locomotive, Edward Hopper

Où en étions-nous, déjà ?
…Ah oui, scusi. Grèves, BAC, grèves. Des histoires de sablage avant Paris Plage donc. Voyons voir.

Si j’ai bien compris le toutim, la SeuNeuCeuFeu se met en grève contre l’unification de la SNCF (déficitaire) avec la RFF (excédentaire) sous la tutelle de l’EPIC (mélangeur) pour mieux lutter contre la concurrence. Or la SNCF veut bien l’unification de la SNCF avec la RFF, mais une autre unification que celle qui est proposée parce que bon. Rappelons que la SNCF s’était mise en grève au moment de la séparation de la SCNF d’avec la RFF. Bref, vu de loin, on n’y comprend pas grand-chose, en dehors du fait avéré que nos gouvernants, à force de faire et de défaire et de refaire dans tous les sens sans avancer d’un iota, font tourner tout le monde en bourrique.

Graphique hilarant piqué sur Contrepoints.org

Pas super malin de se mettre en grève au moment du BAC, en tout cas. En voyant l’impopularité de leur mouvement, certains cheminots ont twitté qu’on pourrait reporter les épreuves, en oubliant que l’organisation et le passage du BAC coûte 1,5 milliard d’€ à l’État déjà ruiné. Je sais bien que chacun défend son pré carré, mais on mesure quand même parfois super bien le manque de lucidité des corporatistes.

Côté grève des intermittents, je suis mitigée. Pour fréquenter pas mal d’entre eux (décorateurs, costumières, etc.), je reconnais que ce sont des métiers difficiles, avec parfois de longs temps de latence entre deux jobs. Cependant, en tant qu’artiste indépendante, si j’étais corporatiste, je ferais remarquer, tout de même, que je n’ai, moi, pas droit au chômage ni aux congés payés (et je ne te parle même pas de ma retraite qui sera riquiqui), tout en déboursant allègrement, de plus en plus et dans tous les sens, pour tout le monde. Et ça, ça commence à me gaver sérieusement.

Pour mémoire, dernière trouvaille en date des gouvernants (période Sarko, je crois) : le fait de raquer, sans qu’on m’ait demandé mon avis, pour des stages de formation. Et paf, une centaine d’euros de plus, environ, ponctionnée par la Sécu chaque année. En gros, alors que je n’ai jamais eu besoin de stages pour quoi que ce soit (en dehors de deux jours de formation gratuite à la comptabilité il y a douze ans, ce qui m’a autant embiernée qu’un arrachage de dents), je paye, à la mesure de mes maigres revenus, pour former mes propres concurrents. Elle est bien bonne, non ? Tu imagines un peu le bazar, si on obligeait les cadres de Peugeot à payer pour la formation des cadres de Renault, ou inversement ?

Une bonne âme m’a quand même expliqué que je pourrais me rembourser en faisant des stages gratuits pour moi-même. OK, mais faire des stages de quoi ? D’écriture ? J’écris depuis trente piges ! De dessin ? Je dessine, en apprenant toujours au fur et à mesure (comme pour l’écriture), depuis quarante. D’ordinateur ? J’ai tout appris sur le tas, jusqu’à connaître quelques bribes de programmation. De logiciels de dessin ou de photo ? Idem. Je ne vois pas, du coup, ce qu’on pourrait me faire « stager ». À la limite, je pourrais être formatrice de stagiaires… Sauf que non. Mon métier est totalement libéral. J’en ai accepté les règles et les contraintes quand je l’ai choisi, quitte à bosser en triant du courrier ou en vendant des vidéos quand je n’avais plus un kopeck. Tu comprendras donc mon agacement. D’autant que comme je ne pars plus en vacances depuis 12 ans, essentiellement par manque de thunes et de visibilité (toute commande cessant mi-juillet,vu que ce pays s’arrête net de bosser aux alentours du 14 et au moins jusqu’à mi septembre), je préfèrerais qu’on me laisse mes picaillons pour, au moins, m’acheter un jeu vidéo le temps de ma grève forcée du mois d’août.
Mais non. Au nom du pour-tousse et de la solidarité gna-gna, faut que je subventionne aussi des stagiaires. Quitte, si je ne m’en sors pas, à retourner trier du courrier l’été pour ce faire. Et pendant ce temps, l’Agessa, mon cher organisme de Sécu, m’a collée en commission pour manque de bénéfices cette année.

Coup de pompe, donc. Ce pays est définitivement redevenu celui des Shadocks.

Cet article a été posté dans Grumbleries et taggé . Bookmark the permalink. Follow any comments here with the RSS feed for this post. Both comments and trackbacks are currently closed.

24 Commentaires

  1. Posted 19 juin 2014 at 12 h 08 min by patrick verroust | Permalink

    Pour décrire l’organigramme dément qui régit la vie duraille, il n’y a pas pis que ti !
    Lors de l’invention des TUC, mis à dispositions des associations et collectivités locales. Des théâtres héritèrent ainsi de TUC en plumes. Ces derniers devaient recevoir une formation, il était prélevé une somme sur leur microscopique rémunération ( mot plus long que leur paie sociale). Le travail de TUC n’était pas du TOC, j’en ai rencontré une qui tenait une radio à elle toute seule! Les employeurs ne trouvaient pas le temps de les envoyer en formation. Un syndicat du secteur eut l’idée d’attribuer les fonds collectés aux salariés permanents….Et TUC!!!!

  2. Posted 19 juin 2014 at 18 h 36 min by patrick verroust | Permalink

    On ne voit pas le chauffeur de la loco, étais ce Gary Hopper?

    • Posted 20 juin 2014 at 9 h 02 min by Sophie K. | Permalink

      Il est en grève, j’crois. :)

  3. Posted 20 juin 2014 at 10 h 41 min by patrick verroust | Permalink

    rires!!! Dur métier que d’aller au charbon quand on a la rame électrifiée….C’est fou le toutim comme tu dis fait autour du bac, plus il est bradé, plus il semble y avoir mérite à l’acquérir. Le bac sous toutes ses déclinaisons (le mot ad hoc, déclinaison) ouvre les soldes de l’été….La seule solde qui ouvre une promotion vers les études supérieures en vacuité….Dans la débauche des cursus, il faut maitriser la licence….Bien des cons courent ,réussissent puis s’entendent en bonne intelligence pour mettre le couvercle de leur ignorance sur les bouillons de culture….

    • Posted 24 juin 2014 at 13 h 17 min by Sophie K. | Permalink

      :)
      L’intelligence est aussi de plus en plus souvent en grève, contrairement à la bêtise.

  4. Posted 23 juin 2014 at 23 h 24 min by Zoë Lucider | Permalink

    Quand je fais grève de blog, tout le monde s’en fout! C’est pô juste.

    • Posted 24 juin 2014 at 13 h 15 min by Sophie K. | Permalink

      :D
      Ah, chus désolée, j’ai vu que tu disparaissais, mais je n’ai rien dit, tu as le droit de te mettre en grève !
      (Je suis dans le même état que toi, note : tout le monde se fout de ce que j’écris ici, hahaha ! Je ne suis pas certaine de continuer très longtemps, d’ailleurs.)

  5. Posted 24 juin 2014 at 13 h 17 min by Obni | Permalink

    Oui tout ça est assez déconcertant… Un peu d’explication ici si l’on veut avoir un autre son de cloche : http://blog.sylvainbouard.fr/pourquoi-je-suis-en-greve/

    • Posted 24 juin 2014 at 13 h 26 min by Sophie K. | Permalink

      Merci, Obni. J’irai jeter un coup d’oeil, mais je t’avoue que là, j’en ai un peu marre de tout ça. :D

    • Posted 25 juin 2014 at 6 h 58 min by Obni | Permalink

      C’est vrai que c’est compliqué pour l’usager et parfois on se demande si tout cela est raisonnable… Mais doit-on être résigné ? La résignation c’est aussi le mal du siècle… c’est ce qui aboutit à laisser faire… Je discutais récemment avec des jeunes qui pensaient que tout était foutu, que c’était mort maintenant… J’enrage de cet état d’esprit… Dans les pires moments, il faut garder le sens de ne pas se laisser faire… Il faut avoir sa part d’indignation et de prise de paroles. Bref, je suis un vieux con sans doute à nuancer toujours, à essayer de comprendre même quand ça me gonfle… pour ne pas mourir dans ma tête :-(

    • Posted 25 juin 2014 at 9 h 42 min by Sophie K. | Permalink

      Non, c’est toi qui as raison !! Toujours essayer de comprendre, et se battre, effectivement. Le problème, c’est qu’on n’a pas les bonnes infos, tout est toujours orienté ou partisan, donc on se plante, parfois. (Je me suis plantée, en votant pour Mitterrand en 1981, par exemple, hahaha !) Mais il y a de quoi se décourager un chouïa, quand on voit que les sources de la crise de 2008 n’ont toujours pas été corrigées, qu’on peine sous le joug de remboursements iniques, et qu’on travaille comme une brute sans pouvoir mettre un picaillon de côté à cause de ça.
      En ce moment, j’ai seulement envie de lire des polars suédois, d’écouter du rock ou du jazz, et de voir des films de SF. J’ai besoin de repos, quoi… :)

    • Posted 25 juin 2014 at 10 h 04 min by Sophie K. | Permalink

      J’ai lu, et je comprends. L’État fabrique une usine à gaz de plus, quoi. M’étonne pas des socialos : faire simple et efficace, ils ne savent pas. N’ont jamais su, en fait.
      On râle tous contre la même chose, au fond : la complexification des choses, et la fabrication à l’infini d’intermédiaires et de cadres parasites.

  6. Posted 24 juin 2014 at 18 h 17 min by patrick verroust | Permalink

    Heureux d’apprendre que je ne suis pas M’sieur « tout le Monde » , m’en fous pas de ce que tu écris, tôt ou tard…Tes écrits sont bien écrits et ne sont pas des écrits vains. Je comprends que tu songes à arrêter. Les blogs me semblent morts ou, au moins, en désuétude. L’esprit qui naissait d’un en semble de blogs suivis avec constance (ou une autre créature) s’est envolé . Peut être vers d’autres horizons, je n’en sais rien, je ne vois rien venir, normal ne suis point Sir Âne….

    • Posted 25 juin 2014 at 9 h 45 min by Sophie K. | Permalink

      Mais bien sûr que tu n’es pas tout le monde ! :) Ce que je voulais dire, c’est effectivement que les réseaux sociaux et le manque de temps tuent les blogs depuis deux ans. C’est juste une constatation. On a tous moins de lecteurs qu’avant. Et moins de temps pour écrire, puisqu’on se bagarre pour s’en sortir.
      N’empêche, merci à toi et à ceux qui prennent le temps de lire et de papoter. :)

  7. Posted 25 juin 2014 at 7 h 00 min by Obni | Permalink

    Mais non ! On ne s’en fout pas de ce que tu écris ici ! Au contraire, ça donne envie d’en discuter et je le fais souvent même si je suis un peu en désaccord, je sais que tu acceptes ce dialogue. Il faut continuer à écrire ! Et viva la révolution des blogs !

    • Posted 25 juin 2014 at 9 h 57 min by Sophie K. | Permalink

      :D Merci à toi. Je râle beaucoup, mais effectivement, je n’ai pas d’idées arrêtées ( pour preuve, je lis Jorion ET Contrepoints, et des blogs de droite comme des blogs de gauche). Je suis plutôt libertarienne (au sens où je suis individualiste et pas du tout collectiviste) et taoïste, mais je n’aime pas la partisanerie ni les dogmes, d’où qu’ils viennent.
      Le truc qui me pose problème, cette année, c’est le manque de temps, surtout. Ça m’étouffe. J’aime la lenteur, la contemplation, la réflexion, la remise en question, le soin qu’on met dans les choses qu’on fait, l’écoute, etc. Là où tout, dans cette époque, tend vers le harcèlement, la précipitation, le manque de réflexion, le manque d’humour, le manque de recul, le manque de remise en question.
      Donc chus mal, en ce moment, hahaha ! Et je n’ai même pas le temps d’aller lire les blogs de mes copains, en plus. C’est nul.

  8. Posted 30 juin 2014 at 7 h 05 min by Obni | Permalink

    Le pire dans ce que tu dis, c’est l’utilisation intempestive des smartphones… Tout doit être fait dans la seconde !! ça me fatigue beaucoup de voir tout ça…

    Pourtant jamais en reste d’une contradiction, je suis un assez bon utilisateur de ce type d’objets…

    • Posted 30 juin 2014 at 8 h 44 min by Sophie K. | Permalink

      :D
      Mieux vaut dominer la technique, on se laisse moins bouffer par elle… C’est un paradoxe, oui…

  9. Posted 6 juillet 2014 at 8 h 17 min by Sergeant Pepper | Permalink

    Moi, j’aime bien tes grumbleries. Et, même si je ne les commente pratiquement jamais, je ne m’en fous pas (cf : ton commentaire du 24/06 à 13h15).
    Bref, j’ai pensé que tu avais besoin d’un bisou virtuel.

    • Posted 6 juillet 2014 at 11 h 57 min by Sophie K. | Permalink

      Oh c’est super gentil, ça. Merci Great Sarge.
      (Parfois, j’ai l’impression de radoter dans mes grumbleries, haha !)

  10. Posted 7 juillet 2014 at 12 h 31 min by rakam the red | Permalink

    pareil pour moi belle Sophie, j’aime bien aussi alors continue pis ça fait du bien :)
    des fois je dis que je gumblerai bien sur la toile, mais le 2eme degré n’a plus court de nos jour, alors si c’est pour voir des energumènes vitupérer comme des sagouins ça ne m’intéresse pas…bon j’avoue que ça me fait marrer des fois :)
    mais moins que ceux qui enchainent sur des délires de ouf!

    • Posted 8 juillet 2014 at 10 h 22 min by Sophie K. | Permalink

      Merci Grand Rakam ! :)
      Ouais, les énergumènes qui ne pigent rien sont fatigants – et on en voit un paquet chez Saga… Sais pas comment il fait, parfois, en dehors du temesta veux-je dire. ;)
      Ici, il n’y en a jamais. Z’ont raison de ne pas venir, je leur couperais le kiki. (Je suis impitoyable.)

  11. Posted 8 juillet 2014 at 12 h 24 min by rakam the red | Permalink

    Sophie la bucheronne :)
    Saga il provoque donc obligé qu’il y en ai mais je suis qu’il aime ça, il est un peu maso le Saga!