Ludwig Hohlwein (1874–1949)

Né à Wiesbaden, Hohlwein est l’un des plus grands affichistes allemands du début du 20ème siècle. D’une famille aisée, il étudie d’abord l’architecture et le dessin, devient assistant à l’Académie de Dresde, puis voyage un temps en Europe avant de revenir s’installer à Munich pour se lancer, à partir de 1904, dans l’illustration publicitaire.

Grand sportif, amateur de chasse et d’équitation, Hohlwein est un perfectionniste amoureux de son art. Aucun thème ne le rebute. Dessinateur doué, très intuitif, il travaille les volumes par taches de couleurs, frôlant parfois l’abstraction. Mais s’il joue avec l’ombre et la lumière, Hohlwein ne néglige jamais le mouvement et l’expressivité, et ses affiches révèlent un soin particulier pour la lisibilité, les typos et les cadrages.

Outre les sujets de plein air, Hohlwein se base évidemment sur des modèles vivants, mais dessine aussi beaucoup à partir de photographies, produisant de nombreuses esquisses avant de fixer son choix.  Il excelle dans la description de la bonne société allemande et ses sports de prédilection, ainsi que dans l’art animalier. Contrairement à nombre d’affichistes de son temps, il ne délègue pas la réalisation de ses œuvres, qu’il préfère mener seul de l’étude à l’exécution finale.

Après la guerre de 1914, Hohlwein utilise les couleurs plus tendres de l’aquarelle et atteint le sommet de son art. En 1925, il a derrière lui plus de 3000 affiches. L’Allemagne nazie saura hélas, elle aussi, se servir de son talent, notamment pour la promotion des jeux olympiques de 1936.

Aujourd’hui, sa rigueur, son audace et sa sobriété en font un artiste très prisé par les collectionneurs. Pour ma part, les affiches de lui que je préfère sont les plus graphiques, celles des années 1920, et celles qui tendent le plus vers l’abstraction.

Cet article a été posté dans Grimoire et taggé , . Bookmark the permalink. Follow any comments here with the RSS feed for this post. Both comments and trackbacks are currently closed.

4 Commentaires

  1. Posted 11 octobre 2012 at 18 h 30 min by Laura | Permalink

    Un très bel article sur un grand artiste, merci!

  2. Posted 11 octobre 2012 at 20 h 46 min by Sophie K. | Permalink

    Merci à vous Laura ! ;)

  3. Posted 28 octobre 2012 at 18 h 10 min by Michèle | Permalink

    C’est comme avec vous, l’œuvre qui se mène de main de maître, de l’étude jusqu’à l’exécution…

    Un bonheur d’approcher vos univers, SophieK :)

    • Posted 28 octobre 2012 at 18 h 15 min by Sophie K. | Permalink

      Aaaah, Michèle ! Contente de vous relire ici ! :)
      Merci beaucoup !