Tag Archives: l’oeuf ou la poule

Va, chemine…

À force de bosser tête baissée, le monde est devenu une rumeur. J’ai quand même bien rigolé en écoutant de temps en temps, d’une oreille lasse, les pronostics des journalistes qui, poireautant devant le Vatican, transformaient les cardinaux en piaffants chevaux de course. Cependant, pour tout dire, la nouvelle la plus importante de la semaine n’a pas été, à mes yeux, celle de l’élection de François Ier, mais celle-ci : « L’eau salée changée en source d’électricité par des nanotubes ».

Je suis très certainement une (vieille) mécréante de penser qu’on approche mieux le mystère de la création par l’étude, et que l’humain n’est jamais plus proche de la perfection que lorsqu’il y concentre la merveille de ses cellules grises… J’y pensais encore, jeudi après-midi, en regardant d’un œil, tout en travaillant, le premier volet de « La fabuleuse histoire de la science » sur Arte. Galilée et ses loupes, Newton et (le mythe de) sa pomme, Hubble dans les étoiles. Considérer ces mammifères inspirés, minuscules organismes vivant sur une minuscule planète perdue dans l’immensité, et les voir, malgré les dogmes et les menaces des autres hommes, débrouiller l’univers, en trouver les accès et tenter de lui donner un sens, est, pour moi, un véritable miracle.

Pendant ce temps, après avoir photographié la foudre sur Saint-Pierre la nuit suivant la renonciation de Benoît, le Spectacle trouvait le moyen d’arroser la blogosphère d’une photo de nuage en forme d’ange le jour de l’élection du nouveau pape. À en croire ce nébuleux adorateur de l’insignifiant  (je parle du Spectacle, of course, et j’ajoute que je ne crois pas en lui), Dieu n’a apparemment aucune suite dans les idées.

Continue reading »

Posted in Claire-voie | Also tagged , , , 27 Comments