Trucs foireux à voir, suite

Ne crois pas, Padawan, que je ne m’intéresse qu’à l’économie – bien que je trouve que ce domaine soit le plus passionnant du moment. Non, non : bien au chaud dans ma grotte, je continue à lire plein de trucs et à travailler d’arrache-cheveux. Et puis, ces temps-ci, je m’amuse comme une folle avec toutes les « real séries » qui passent aussi bien sur Discovery que sur Planète A&E*.

Je t’ai déjà parlé des séries sur les chasseurs de fantômes ousqu’on ne voit jamais de fantôme. Là, je vais te parler de chasseurs de trésors ousqu’on voit de drôles de trésors. As-tu déjà vu « Détect’Or » (Discovery) ? Je te résume l’idée : armés de détecteurs de métaux, un ancien catcheur américain et sa famille de loufdingues creusent des trous partout aux US (avec l’accord des proprios des terrains, à qui ils refilent une commission sur leurs gains), et gagnent des fortunes en déterrant des boutons de culotte datant de la guerre de Sécession à Charlestown, des boîtes à condoms en argent ciselé à la Nouvelle Orléans, des revolvers rouillés et des épingles de cravate en or à Chicago ou à Detroit. Je te jure, ça vaut le détour ! En trois jours de fouilles, ces gusses font parfois jusqu’à 15 000 dollars de bénefs. On se demande ce que donnerait la même idée adaptée en France, avec notre longue histoire à nous qu’on a. Bon, évidemment, je dis ça, mais chez nous, une telle émission ferait hurler les vrais archéologues, parce que ces « fouilles » s’apparentent quand même plus à une razzia de souris affamées sur un morceau de comté qu’à des recherches historiques menées avec toute la lenteur et la précision qui conviennent. Donc, ça ne peut se faire qu’aux États-Unis, un machin pareil. En attendant, voir Savage père hurler « BOOOM BABY ! » de toute sa hauteur (et sa largeur) dès qu’il trouve un truc de valeur me fait bien rigoler.


Une autre série-réalité plutôt marrante à suivre, c’est « Arizona Car Kings » (Discovery). Là, ce sont les proprios d’une casse de voitures qui repèrent d’anciens modèles mythiques (Ford Thunderbird et autres Chevrolet de la grande époque) rouillés jusqu’au châssis et les retapent de fond en comble avant de les vendre aux enchères. Outre une partie historique assez bien fichue sur l’épopée de ces vieilles stars de la route, toute la restauration est filmée, y compris ce que dégottent, parfois, nos héros du cambouis dans les coffres des belles abandonnées. Hier, ils ont trouvé des bijoux Navajo et un sac de clubs de golf complet ; j’attends la fois où ils trouveront un cadavre momifié ! J’attends aussi le jour où ils retaperont une Tucker, ma voiture préférée…

Enfin, dernière chasse au bénef’, plus classique celle-ci, puisqu’il s’agit de transporter le plus possible de marchandises d’un point A à un point B pour gagner le gros lot, celle du « Convoi de l’extrême » (Planète A&E). Uniquement conseillé aux amateurs de gros camions traversant le blizzard, dérapant dans les cols enneigés ou faisant craquer la surface des rivières gelées de l’Alaska. Ce qui vaut le coup d’œil, en sus des paysages ébouriffants, c’est le tempérament de ces routiers qui risquent leur vie à chaque virage, de nuit comme de jour. Autrefois, ils auraient été cowboys, ça va de soi.

* Tu te demandes sans doute pourquoi je regarde tout ça, tard le soir ? Honnêtement, parce que c’est franchement plus rigolo que toutes les merdouilles people, les débats-politocs-biaisés ou les rediffs-en-boucle-de-séries-ou-de-films des autres chaînes, voilà. Na.

Cet article a été posté dans Explorations et taggé , , , . Bookmark the permalink. Follow any comments here with the RSS feed for this post. Both comments and trackbacks are currently closed.

11 Commentaires

  1. Posted 1 mai 2014 at 23 h 19 min by Zoë Lucider | Permalink

    Mouahahah! je ne crois pas que je regarderais ça mais tes descriptions me portent à croire que dans le genre rigolade ça doit tenir la route. Je me demande si je ne vais pas me mettre à creuser des trous dans ma petite colline tiens! :-)

    • Posted 2 mai 2014 at 9 h 20 min by Sophie K. | Permalink

      :D Tu devrais ! Avec un bon détecteur de métaux, ça doit être assez marrant à faire… Apparemment, on trouve toujours des trucs, de la boîte de conserve rouillée aux bijoux en or…
      Les Savage cherchent dans des endroits ahurissants. A Detroit, ils ont creusé là où se trouvaient les WC d’une boîte de nuit mythique des années 1920-30, disparue depuis. Ils y ont trouvé un coffret avec une boussole ancienne, une bague avec des diams, un flingue de gangster et plein d’autres trucs. J’aurais jamais cru qu’on pouvait jeter (ou perdre) tout ça dans une fosse septique un soir de beuverie… :D

  2. Posted 2 mai 2014 at 9 h 53 min by patrick verroust | Permalink

    Billet surprenant et rigolo comme d’habitude! Je ne regarde guère la TV , même pas les films de guerre mais un soir, j’ai vu la quête du trésor de Montezuma, l’acharnement, l’excitation des uns des autres, les convictions inébranlables. Aucun n’a songé à déchiffrer les signes gravés dans la roche. Pourtant au premier coup d’œil, il était évident qu’il s’agissait de graffs amoureux.La Reine Maya provoquait son impérial époux d’un « Monte sur moi! »….Bande d’ignares!!
    Les vieilles bagnoles mythiques restent attirantes, nos libidos tétèrent les fantasmes qu’elles suscitaient. Normal, les tôles ont du lait!
    A propos d’étole, les camionneurs de l’arctique ne fonctionnent pas à l’extrême onction. Ils trimballent un parfum d’aventures. J’ai vu une chauffeur pilotée un de ces trucks. la lascar fonçait vers l’Alaska. Elle me faisait peur à se regarder dans la glace avec l’espoir vain d’attraper un gros bras dans ses lacs gelés….
    Très impressionnante la photo du bahut , l’entreprise de dépannage va pouvoir se décarcasser, son chauffeur devait être à la remorque et avoir picolé trop d’antigel en gin « Diesel » !!

    • Posted 3 mai 2014 at 10 h 07 min by Sophie K. | Permalink

      Je l’ai vue aussi, la mignonne ! Rare de voir une fille dans ce genre d’univers. Je ne suis quand même pas la série avec acharnement, mais la dernière fois que j’en ai vu un épisode, elle était seconde au classement, devant pas mal de grands barbus costauds… :)
      Pas vu non plus le camion ci-dessus se faire engloutir en partie. C’est impressionnant, d’autant qu’il fait tellement froid que la glace l’a enserré vite fait. Quant aux chauffeurs, tu penses bien qu’avec des routes aussi dangereuses, ils ne picolent qu’à l’arrivée, hahaha !

  3. Posted 2 mai 2014 at 12 h 10 min by patrick verroust | Permalink

    La consigne des chasseurs « phantoms », la rolls des avions de guerre de l’US Navy était de savoir où les migs s’terrent. Le phantom , précurseur de l’avion furtif était plus sur que le Starfighter qui tuait ses pilotes par je ne sais quel mystère. Les pilotes de tous bords étaient dans de beaux draps…
    J’ai vu , un soir de zapping, la recherche frénétique du trésor de Montezuma, les convictions inébranlables de ceux qui y croyaient dur comme fer forgé.Or, ils ne trouvèrent rien. Faut dire que ces « savages » ne s’intéressèrent pas aux graffs gravés sur le roc. Il était pourtant facile de lire le désir de la Reine Maya qui disait à son impérial époux « Monte sur moi ». L’auguste , qui était un cas, répondait « Tu me fais la tête comme une p-aztèque »
    Les automobiles mythiques attirent, toujours. Elles firent fantasmer sévère  et téter les libidos. C’est un peu comme si leurs tôles ont du lait d’ânesse. Faut dire qu’elles étaient carrossées avec des courbes à la Marylin Monroe
    « Blizzard, tu as dit blizzard », il est manifeste que les camionneurs de l’arctique ne roulent pas à l’extrême onction mais superstitieux comme tous les aventuriers, ils évitent de déraper et de froisser l’étole du curé qui les bénit, sentencieux « Regarde Saint Christophe et vas-t-en t’assurer ! »
    J’ai vu une chauffeur, qui traçait bien installée sur sa chauffeuse. La lascar fonçait, à tombeau ouvert, vers l’Alaska. Elle se regardait un peu trop dans la glace, amoureuse qu’elle était d’un gros bras qu’elle rêvait d’attraper dans ses lacs gelés avec son truck en plumes…
    Belle photo que celle du bahut qui joue au sous marin. La société de dépannage va pouvoir ce décarcasser pour le déblayer. Voilà , un nouveau terrain de chasse, pour les chasseurs de trésors foireux….

    • Posted 3 mai 2014 at 10 h 09 min by Sophie K. | Permalink

      Pas mal, la deuxième version de ton comm’ ! :) Désolée, c’était bloqué dans les spams, va savoir pourquoi. Moi-même, je me suis fait jeter aux spams en répondant à Zoé l’autre jour ! :D

  4. Posted 3 mai 2014 at 7 h 41 min by patrick verroust | Permalink

    Accident de modération, perte de pédales et de contrôle!!!!

    • Posted 3 mai 2014 at 10 h 09 min by Sophie K. | Permalink

      Pas grave, du moment qu’on arrive entier… :)

  5. Posted 3 mai 2014 at 10 h 11 min by Sophie K. | Permalink

    J’ai mis à jour WP, et depuis, je dois me modérer moi-même !!
    Elle est bien bonne. :D

  6. Posted 4 mai 2014 at 10 h 58 min by Dominique Hasselmann | Permalink

    J’adore ton « addiction » à ces séries qui sont, finalement, « hors-série » par rapport à la soupe ordinaire.

    Hélas, je ne suis pas « câblé » et ai peu l’occasion de regarder la télé…

    Mais j’aime les deux photos que tu as postées, notamment celle de la Tucker, et j’ai repensé au film méconnu de F. F. Coppola sur ce formidable esthète de l’automobile américaine.

    Je ne l’ai jamais revu depuis (ni jamais aperçu d’ailleurs une « vraie » Tucker dans une rue parisienne), il existe peut-être en DVD ?

    • Posted 5 mai 2014 at 9 h 59 min by Sophie K. | Permalink

      Jamais vu de vraie Tucker non plus, hélas… (snif) Mais le film, vu trois fois, hahaha ! C’était un bon Coppola, avec Jeff Bridges dans le rôle titre. Sinon, comme Tucker n’a vendu que très peu de ses voitures, celles qui restent valent des fortunes. Ça m’étonnerait que les Rois de l’Arizona en dégottent une dans leur casse. Enfin, on ne sait jamais… :)

      Sinon, tu ne rates pas non plus grand chose en n’étant pas câblé. Certes, ces émissions sont assez marrantes et changent du brouet ordinaire, mais un bon livre, c’est aussi bien (en ce moment, je lis « L’armée furieuse » de Fred Vargas, très bien…)
      Le truc, c’est que depuis que je me balade sur discovery, ou planète, je ne peux plus regarder la télé habituelle sans m’ennuyer encore plus prodigieusement qu’avant. :D