Le monde inverse*…

Bien ri hier, en suivant le journal de midi de France 2. Deux reportages se suivaient. Le premier était sur les Vélib’s, notifiant que trois villes de France en étaient désormais dotées au max, soit Paris, Marseille et Toulouse, avec interviews de gens contents de pédaler ; le second était sur la pollution, notifiant que les trois villes les plus embouteillées et les plus polluées de France étaient… heu… ben  Paris, Marseille et Toulouse. (Ah ? Tiens…)

Bon, rien à voir (ou tout à voir, indirectement, au fond), joli débat entre Stiegler et Todd, pioché chez Jorion, relayé ici. Dommage que ni l’un ni l’autre n’ait pensé, à propos des intellectuels ayant pressenti le cul-de-sac poisseux de la « révolution conservatrice » (pourtant, ils citent TF1 et son choix « d’abrutissement systémique » !), à parler de Guy Debord.

Prenez le temps d’écouter, ça démêle un peu l’embrouillamini actuel.


En direct de Mediapart : le débat Stiegler – Todd par Mediapart

* Ce « Le monde inverse » renvoie à la notion alchimique du retournement des valeurs, qu’on peut aborder, par exemple, à travers Chrétien de Troyes et tout ce qui tourne autour de la légende du Graal.

9 réflexions au sujet de « Le monde inverse*… »

  1. Le gars huszard , il a fait fort . Il ne manque pas de coffre, le spécialiste de la chirurgie thoracique viscérale a eu ces collègues politiques a l’estomac et les a , proprement, entubés. Ils en ont des hauts de coeur , les pauvrets! Ils s’étripent comme des sauvages. Doté d’une éthique de l’apparence, la seule qui vaille, il est passé de la chirurgie viscérale à la chirurgie capillaire. Ses potions, grassement rétribuées par les labos pharmaceutiques, ont des effets étranges. Ses ex collègues se font des cheveux et se les arrachent, çà doit les gratter quelque part. Ce mediapart qui cherche des poux dans la tête, je vous jure! Plus moyen de tripatouiller et piller entre soi. Homme de goût, il fréquentait les gars du Gud, le bras armé du FN ce qui va de soi pour un homme de gauche…. Il est curieux de voir à quel point les gens qui ont prétention à édicter des lois, les respectent. L’Harlem qui prend ses désirs pour des réalités, exclut, du PS, le grand prêtre du temple (des biens) au soleil le cahuzsascar , un cas puant d’un mouvement du menton. La commission ad hoc , la commission des conflits, est court-circuitée. Les parlementaires semblent ignorer la procédure de saisine de la Haute Cour de Justice….L’ancien sinistre du budget semble vouloir récupérer son siège. Les parlementaires,benoits, parlementent, c’est leur boulot , parlementer, avec lui pour l’inciter à renoncer comme le pape Benoit. Il a raison, le Jérôme, plutôt que de rester, inconfortablement, debout dans la tempête, il vaut mieux avoir une situation assise et garder la chambre.
    Pour se marrer un brin, je recommande de lire dans le Figaro, un journal à lire chez le barbier, « Cahuzac, l’homme qui voulait 30 milliards »…. «C’est un bonheur d’homme, renchérit Stéphane Fouks, le président d’Euro RSCG, mais il y a chez lui un côté joliment excessif. Il est excessivement honnête, excessivement amical, excessivement généreux et… excessivement colérique » En plus, misogyne, arrogant…Le Fouks est le pote et conseiller de DSQ, il a de bons amis dont il est fou(k) ce mec, peut être qu’ils l’invitent au Fouket, ses potes!

    1. Même pas envie de parler de ce type, de ses copains, de cette clique, en ce moment, je t’avoue. Juste envie de me foutre d’eux, ça fait du bien. :)

Les commentaires sont fermés.