Neuneuland s’en-va-t-en-guerre

Petit Padawan*, aujourd’hui, je te l’avoue bien humblement, je me suis encore énervée. Tellement, même, que j’ai coupé le kiki (virtuellement) à cette pauvre Élise (pas celle de la Lettre, celle du Journal de 13 heures de France 2), Élise contre qui, pourtant, je n’ai que peu de récriminations, a contrario de son collègue David (que j’ai insulté copieusement, pendant des mois, à chaque apparition, jusqu’au jour où j’ai compris que le zapping était la manière la plus simple d’épargner mes nerfs).

Je ne comprends pas bien, décidément, ce qu’il se passe dans les rédactions des journaux magazines d’infos de la télévision. Je te résume un chouïa le sujet du jour : donc, l’armée est envoyée se battre contre des terroristes en Centrafrique, et deux de nos soldats se font tuer. Qu’on ouvre les infos là-dessus, je le comprends parfaitement, deux jeunes gars ont perdu la vie, c’est triste. Mais voilà qu’Élise en fait des quintaux, sur le mode « Kua ? Deux militaires sont morts au combat ? M’enfin c’est un scandale !!! »

Comme le Ministre de la Guerre est super patient (peut-être qu’il a des petits enfants de cinq ans qui lui posent, eux aussi, des questions de ce genre), il a gentiment répondu à Élise que oui, être militaire, c’était hélas parfois mourir au combat, que voulez-vous, ce sont les risques du métier. Alors là, Élise a fait comme si c’était tellement pas prévu d’avoir perdu deux hommes au combat, que, bon, de un : est-ce que ça compromettait la mission, et de deux : est-ce qu’il ne pensait pas, le Ministre, qu’il devrait rappeler l’armée tout de suite à la maison, parce que hein, c’est super dangereux quand même, la guerre, quoi, merde.

Le Ministre de la Guerre a soupiré extrêmement brièvement (comme il le fait quand un des ses petits-enfants pose une question particulièrement sotte), puis, la paupière lasse, a dit que non, ça ne compromettait pas la mission. Élise prenait un air très intéressé alors qu’en fait, on voyait bien qu’elle pensait à autre chose (peut-être qu’elle réfléchissait à une question encore plus catastrophique que les précédentes).

Pas vu la suite, j’ai coupé – je vitupérais trop, je dois me ménager, la vie est fatigante en ce moment. Mais j’imaginais l’Armée Française revenir au pays en pleurant et expliquer, en se frottant les yeux entre deux sanglots, que les ennemis avaient été trooop méchants avec ses valeureux militaires, que c’était vraiment pas de jeu que les affreux ne se laissent pas étriper tranquillement, que c’était quasiment de la triche qu’ils osent répliquer, poser des mines, leur tendre des embuscades et tout, et que par conséquent, vu que le combat acharné n’était absolument pas prévu au programme de la guerre, l’Armée toute entière préférait se retirer non mais quoi alors, snif.

Par pitié, que quelqu’un se décide à dire aux directeurs des rédactions des télés qu’à force de nous prendre pour des demeurés, eux, ils sont devenus, et c’était flagrant aujourd’hui, vraiment très, très cons.

* Désolée, je t’appelle comme ça désormais, ça durera ce que ça durera.

26 réflexions au sujet de « Neuneuland s’en-va-t-en-guerre »

  1. Soph K,
    Tu es , peut être débordée mais tu tiens la forme. Tes énervements, justifiés, Ô combien, sont écrits avec un style , léger, pétillant. J’ai ri comme je riais aux aventures du « Petit Nicolas » de Goscinny et Sempé . Hélas, le monde est sans paix, et nos anciens tirailleurs , au lieu de se tirer ailleurs, nous tirent dessus. L’invincibilité divine de l’homme blanc a disparu.
    Sacrilège, les balles à blancs sont aussi meurtrières que les balles tirées au noir il y a de quoi se mettre en pétard et le sortir le pétard…..Faut dire aussi, que la théorie du zéro mort chez le héros occidental , l’impact médiatique donnée à la tragédie d’une perte, la versatilité d’une opinion , guère consultée. Elle ne comprend guère, ces guerres et aimerait qu’on lui foute la paix, cette impact , donc, est un véritable pousse au crime terroriste. Baillant aux corneilles face à la lucarne de l’info n, non stop, le journaleux braient une culture hétéroclite  » Ils partîmes 500…. un seul être nous manque… qu’ils reviennent au port et les laissent , tous, se dépeupler…Ces banguis de grands chemins qui seront les amis de demain » …Dommage, on pensait juste un peu les cogner, les mettre du côté du manche, enterrer la hache de guerre et continuer le buiseness…..L’Elise , elle est peinarde, dans son studio, la guêpe à darder des questions idiotes, faire des manchettes aussi tranchants que machette….Les journaux, pardon, les magazines ont l’esprit rotor, ils recrutent des journaleux calibrés sur mesure , il faut que les Elise cooptèrent…Quant à influencer les directeurs de rédactions, tu peux attendre la semaine des quatre Jedis….

  2. Ah ! La télé ! Même dans un scénario bâclé on ne pourrait imaginer pire crétinerie (surtout aux heures de grande écoute). Je préfère danser sous la lune, vitrifier des corneilles et jouer au black jack avec mon ascenseur, fût-il peint en rose flamant ou en bistre du Pérou.

    (ce commentaire va désintégrer dans quelques secondes… Dans l’éther du web…)

    1. Tu as parfaitement raison. (Je trouve très bien l’idée d’un ascenseur rose flamand comme cadre d’un black-jack.)
      (Et je refuse catégoriquement que ce commentaire se désintègre où que ce soit.)

    1. :) Ah c’est sûr que c’est plus facile à retenir que « Ködörösêse tî Bêafrîka », le nom réel… Si on suit l’idée, la France devrait être appelée « Bordeurope », finalement.

  3. Je n’ai pas de TV, mais j’ai travaillé avec ces gens là dans une vie antérieure. Le JT est fait 2 à 3 semaines à l’avance, il n’est pas du jour. Il faut le temps de filmer les sujets, de les monter, les visionner, les retoucher, les approuver, les programmer, cela prend du temps, et c’est incompressible.
    Les sujets qui décollent de l’actu « officielle » sont mis au frigo, et la base de donnée permet de ressortir les sujets en fonction des goûts du jour.
    Il y a en stock des sujets « politiquement corrects » sur tout, racisme, sexe, santé, terrorisme, négationnisme (au sens large de mettre en doute la thèse officielle).
    Bref, le JT est le résultat d’une programmation de longue date, du brainwashing organisé, même si c’est choquant de parler de planification … avec des morts en direct.

    1. Mille excuses, vous étiez tombé dans la boîtàspams, allez savoir pourquoi…
      Oui, j’imagine bien que les thèmes sont prévus à l’avance. Mais ce qui m’a gêné ici, c’était la sottise des questions en direct. Or comme je ne pense pas qu’Elise Lucet soit sotte, la seule option qui me restait était que la rédaction nous prend, nous, pour des idiots (ou des enfants de 5 ans), ce qui se ressent de plus en plus quand on regarde ces journaux, ou ces chaînes en général. J’en ai marre du pré-digéré moraliste actuel, j’avoue. :)

  4. Sophie

    Tu es un cas ! Confondre Violette Leduc et violé le duc, il faut faire. Sous la monarchie , tu aurais eu droit à la grande question, pour un tel outrage. Maintenant tu risques d’être recalée à « question pour un champion ».
    Je vous imagines bien Zoë et toi surenchérissant sur les travers de cette société où rien ne semble plus pouvoir aller droit. Vous avez clamé les innombrables motifs qui lui font sentir le sapin. Les gens autour de vous se sont levés au point de faire foule, d’envahir les avenues, rues et ruelles.
    L’Elysée, Matignon, le Medef, le RIS, la FIFA, la TV, l’UMP…
    ont commencé à trembler . Le peuple, dans la rue, où va-t-il?
    Ils avaient envie de les rejoindre, surtout les secrétaires.
    Les gens se sont dispersés qui au Galeries en criant « Lafayette , nous voici! » , qui au « Printemps » « Nous sommes revenus » qui dans les marchés d’hiver  » nowell , nowell ! » . Tous sont rentrés chez eux avec un sapin. Cela sent le sapin partout, dans les appartements. Dans un cimetière, un ancien prisonnier décédé a été inhumé dans un cercueil de sapin. Il souhaitait un cercueil en chêne. Il a évité la fosse commune, cette histoire est, peut être une fausse nouvelle. De toute façon, il est libéré de ses chaines…..Dans les forets, le vent colporte la rumeur,  » Savez vous, les grands sapins sont au Printemps, ététés!!! »…

    1. Héhé. Jamais lu Violette, alors que je me suis intéressée aux travaux de Viollet. Pas d’ma faute, c’est comme ça.
      Sinon, oui, on a bu un kawa sympa en ronchonnant un peu (surtout moi, je ronchonne pas mal), mais personne ne s’est levé, snif. :)

    1. Voilà. :)
      « Jamais bramer ne dois », c’est une des devises du Ni Ni, en plus.
      (Avec « Ferroyer le lacet défait, c’est prendroyer moult beignes », et « Qui s’y droppe s’y pitche » – mais ça n’a rien à voir).

  5. Ce soir , tu auras les boules……C’est rigolo d’entendre Tibèri père donnait des leçons d’éthique à Késacko Morcellée, pour l’arrondissement des angles, il est fort. Bon père pour son maire-de fils! A côté de son Hidalgo, un militant au sang chaud pensa « Mairie Christmas, C’est fête delanoëlle… »….Il y en a une qui se prend un buche!!!!
    Bonne soirée ronchonne, ronronne un peu de temps à autre!!!!

    1. Merci Patrick !
      Bon Nowell à toi, profitons bien de l’une des trois journées (avec le 1er janvier et le 15 août) où ces crétins d’humains nous fichent un peu la paix…
      ;)

  6. hello belle Sophie!
    je me suis fait la meme reflexion sur ce sujet.
    et il y a quelques jours je me suis pincé en voyant, sur LCI, un bandeau rouge « URGENT » parceque on avait libéré le français emprisonné depuis le plus longtemps dans le monde………pour trafic de drogue!!
    sic….

    1. Oh bonjour Grand Rakam ! Fait plaisir de te lire ici ! :)
      Ben ouais, les Français partent TOUJOURS de leur nombril pour envisager le monde, hahaha ! (C’est ce qui les rend assez ridicules, au fond, quand même… Ah là là.)

  7. bah en fait j’avais plus trop le reflex de venir cousque le ^ù:* » IE du travaille acceptait une fois sur 40 que j’arrive jusqu’ici.
    il a l’air d’etre revenu à la raison alors j’en profite :)
    sinon ça va plus loin que le nombril dans ce cas, on fait genre c’est super important, comme une vrai catastrophe par exemple, alors que le gars il était en prison en tant que gros dealer (il n’avait pas qu’une barrete sur lui!).c’est abusé, tout ça pour avoir un gros titre dans une journée trop calme sans doute… j’ai du mal avec l’info depuis que j’ai 13 ans et ça n’a pas évolué d’un iota.

    1. Tu as raison d’avoir du mal avec l’info : c’est devenu de l’info-spectacle, rien à voir avec une info intelligente…

      Sinon, oui, mon blog ne fonctionne pas toujours bien sur IE…
      WordPress s’accommode mieux de Mozilla ou Chrome, y compris pour la maquette qui n’y est pas décalée sur la droite, ou les photos qui passent mieux. ;)

  8. et voilà, ça ne remarche plus, grrrrr….
    chez oim c’est mieux :)
    j’ai vu l’avatar qui tue, je te rassure je ne m’en suis presque pas offusqué ;)

Les commentaires sont fermés.